je te conseille U2, tu vas a-do-rer

Ping, le réseau des fayots

Par Henry Michel

Après la merveilleuse expérience que nous fit vivre Google et son Google Wave, un nouveau géant-qui-n’a-rien-à-voir-avec-les-réseaux-sociaux, Apple, nous propose “Ping – le réseau social d’Itunes 10″. En bon blog High Tech & Sports qui se respecte, BBB ne pouvait passer à côté d’un test en toute objectivité.

Le Pitch

Ping, en cas d’échec, aura eu le mérite d’avoir immédiatement très mal commencé. Outre son nom sacrilège pour tout geek qui se respecte, sa définition fièrement proclamée par Steve Jobs pendant la Keynote rappelle encore une fois l’ignorance et/ou la maladresse qui animent les géants du net lorsqu’il s’agit de traiter des réseaux sociaux  : “Ping est la rencontre entre Twitter, Facebook et Itunes”.

C’est un peu comme si une entreprise de restauration scolaire, soucieuse de faire aimer les légumes aux enfants, décidait de créer un plat à base de frites, de glace à la fraise et de salsifis, de nommer le tout “Bonbec” – un nom qui n’a pas grand chose à voir avec le plat, mais qui peut plaire aux enfants. Et d’annoncer fièrement, devant les gamins ébahis : “les enfants, ce plat, le “Bonbec”, est la rencontre entre les frites, la glace à la fraise, et les salsifis. Enjoy.”

Tout d’abord, la “fusion” entre facebook et twitter est une sorte de Graal inutile, poursuivi sans cesse par une myriade de réseaux sociaux d’un jour, qui passent si vite devant nos écrans qu’il faut faire un voeu dès qu’on en croise un. Souvenez-vous de Friendfeed (LOL).
Pour rendre la tâche plus facile, Apple a décidé d’intégrer à cet objectif impossible iTunes 10. Ou, si vous préférez, le logiciel le plus impopulaire de tous les temps, si impopulaire que même les utilisateurs de Macs EUX-MEMES daignent avouer qu’il est “perfectible” (ce qui équivaut en language humain, nul à chier). N’ayons pas peur des mots : Itunes est aux logiciels ce que Voyages-sncf.com est au web français.

Mais comme on aime quand même vachement la glace à la fraise et les frites, on a décidé de télécharger Itunes 10, Ping Inside.

Le démarrage de Ping

On a donc commencé à télécharger Itunes 10. Nous avons profité de ce temps précieux pour continuer nos vies – des membres de BBB sont devenus papas, d’autres sont partis vivre à l’étranger, sont revenus boire des pots à Paris, puis sont repartis. Nous avons passé un été studieux, à penser à une V2 de BBB qui finira bien un jour par poindre son nez. Certains ont rencontré l’amour, puis ont connu des ruptures. D’autres ont changé de travail, d’autres se sont fait virer, certains ont écrit de bons posts, Romain a continué à écrire les siens, on a pu mater l’intégrale de Star Trek en DVD, Nora en a profité pour traduire “Ulysses” de James Joyce en picard. Puis le téléchargement s’est terminé : Itunes 10, nous voilà.

Les premiers pas dans Ping évoqueront à ceux qui ont connu Second Life ces grands moments de conquête solitaire dans la désertitude d’un sex shop. Aucun moyen dans Ping de retrouver facilement vos amis twitter ou facebook – vous devez taper dans un champ de recherche les noms et prénoms de chacune de vos connaissances. C’est dans ces moments-là d’ailleurs que vous réalisez ne pas connaître l’identité civile de personnes avec qui vous blaguez sur vos selles le matin même dans twitter.
Puis vous vous rappelez du nom d’un gars, et alors que vous êtes sur le point d’abandonner, ne vous rappelant pas d’un second ami IRL, Ping vous conseille quelqu’un !!

Qui est ce clochard ? Aucune idée. On s’inscrit sur Ping pour retrouver ses amis et écouter des artistes, on nous propose une fusion super sayan de Diam’s et Pierre Sankiowski. Néanmoins, la mort dans l’âme, on suit le troupeau, et on follow. Parce que c’est la honte de n’avoir qu’un ami dans la liste, parce que ce monsieur doit être très intéressant pour avoir 22000 followers, et parce qu’on aimerait bien finir par connaître le secret de cette barbe improbable. Après enquête, il s’avère être un producteur américain, à l’origine entre autres de “Walk this way” de RUN DMC feat. Aerosmith. Ce qui explique la barbe.

Parlons musique

Avec toutes ces histoires, on en aurait oublié presque de parler musique. Car Ping, c’est avant tout découvrir et faire découvrir de la musique, par le biais de ses relations et de ce qui “buzze”.
Afin de mieux vous orienter, Itunes vous demande quels sont les styles de musique que vous préférez. Et dans le monde d’Apple, vous ne pouvez aimer que 3 genres. Faites pas chier. On choisit “Electronic”, “Jazz”, et “Hip Hop/rap”, afin de voir ce que Ping a comme recommandations dans ces 3 genres, moins médiatisés que les autres.
Le résultat est surprenant.

Voilà un bel exemple de défrichage. Rien de mieux que Ping pour vous conseiller, à la manière d’un sommelier à Auchan, des petites raretés pleines de poussière que vous n’avez jamais goûté. Et puis complètement raccord à vos gouts musicaux. On aime le jazz suave de Lady Gaga, la techno minimaliste de Linkin Park, et les lyrics explicites de Yo-Yo Ma. Quand à ce “U2”, jamais entendu parler. Donnons-leur une chance. Enfin un marketing musical équitable.

Une impression désagréable

Si nous ne pouvons pas faire confiance à la machine Ping pour proposer de nouveaux artistes pertinents, faisons confiance à l’humain. Pour conseiller vos derniers coups de coeur à vos amis, vous pouvez à tout moment dans l’iTunes Store “liker” vos artistes du moment.
Mais la sensation est étrange : tout se passe dans l’iTunes Store. Et depuis le streaming et même avant que le streaming n’existe d’ailleurs, en tout cas on parle pour nous, on n’a pas souvent souvent téléchargé un morceau dans l’Itunes Store (on téléchargeait sur d’autres plateformes légales, of course).

On s’interroge vraiment sur ce que Ping attend du procédé. Exemple : on “like” un album, qu’un ami B ne connait pas. Ping s’attend-il vraiment à ce que l’ami se dise “Hey, BBB aime cet album, je vais immédiatement l’acheter 10€ pour me faire ma propre idée” ? Come The Fuck On – et s’il vous plait, ne nous parlez pas des previews de 30 secondes, qui ont le génie de ne jamais diffuser la bonne partie du morceau.
Non, l’ami B va surement faire comme tout le monde : il va aller sur deezer ou spotify se l’écouter, se faire un avis, et s’il lui plait, le garder, ou se le procurer par des moyens que la décence ne nous autorise pas à révéler ici.

Ou alors c’est nous qui ne sommes pas normaux – à en voir les chiffres, BEAUCOUP de français achètent de la musique sur Itunes. Respect. C’est cette France invisible que l’on ne croise jamais dans la rue, peut-être la même que l’on voit dans “Du côté de chez vous” sur TF1, ces propriétaires qui recyclent de vieilles chaises de décharge pour décorer une maison à 4 millions d’euro.

Le malaise s’approfondit quand on découvre nos nouveaux amis kiffer les suggestions de Ping, et se rouler en hurlant de bonheur dans un single de Linkin Park, carte de crédit à la main.
Sur les pages des artistes, l’“e-conversation” avec les fans est non seulement unilatérale, mais surtout, très très unanime.

Peu de place pour le LOL : créer une fausse identité de troll est une démarche moins rapide et plus contraignante sur Itunes qu’ailleurs. Vous pouvez changer le nom de votre compte, mais quelque part, réside toujours la sensation qu’Itunes possède votre numero de carte bleue. On ose moins faire les malins ou exprimer le fond de sa pensée perverse à Katy Perry.

Le Bilan

A Ping, on préfèrera bien évidemment les options communautaires de Spotify, qui certes sont perfectibles, mais à la lumière de la création d’Apple, deviennent géniales. Et surtout gratuites.
Tout cela rappelle les premières sensations à l’usage du Velib, Velov et autres vélos municipaux pour les citadins sédentaires que nous étions : c’était cool, mais au bout de 5 minutes on avait réalisé que c’était du VELO, et qu’il fallait pédaler, quoi. Et qu’on n’était plus habitué. Ping, c’est pareil en moins bien : c’est moyen cool, et au bout de 5 minutes on réalise que la musique chez Apple est payante, quoi. Et qu’on n’est plus habitué.
Dans ce dilemme entre maladresse et régression, que faire ? Comme l’a si bien rappé Yoyo-Ma : Fight The Power.

Ping, dispo dans Itunes 10, chez Apple.
Spotify, c’est ici.
Romain avait testé Google Wave

  • Par Lily_AM le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Je constate qu’Apple a fait les mêmes recommandations “Artists we recommend you to follow” à tous le monde !!! Et pourtant mes 3 genres (c’est tout ?!) sont différents.
    Utiliser Ping ça veut surtout dire qu’on ne pourra plus s’acheter des morceaux inavouables en toute impunité/intimité !!!
    Pour moi aussi le test n’est pas concluant.

    Par Thomas.R le : 15.10.2010

    Je t’adore mec, ta façon d’ecrire tes comparaisons ton humour bref très très bonne article.
    Je me reconnais trop quand tu parle de musique et tout se qu’il y a autour de ça.
    BRAVO!

  • Par Ploufplouf le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Je trouve que les recommandations sont parfaites pour un type qui ne sait pas qui est Rick Rubin. Mon conseil : reste sur ping.

    Par Henry Michel le : 03.09.2010

    Rick comment ?

    Par reactor le : 03.09.2010

    I prefer Dick Rubbin’ than Rick Rubin… Sauf s’il le fait avec sa barbe !

    Par voiceinabox le : 04.09.2010

    Rick Rubin, “qui s’avère être un producteur américain”, “ce qui explique la barbe”…
    On aura tout entendu dans ce genre de critique stupide et inutile.”Nekulturni” en russe.

    Par facostarr le : 04.09.2010

    @Ploufplouf : +1, si on connait pas le plus grand producteur de zik de tous les temps, on ne merite que ping!!!

  • Par Ju' le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    “A Ping, on préfèrera bien évidemment les options communautaires de Spotify, qui certes sont perfectibles”
    Donc “nulles à chier” ? :)

    Bel article, j’ai l’impression en voyant Ping qu’Apple ne connait pas LastFM :/

  • Par Xavier le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Je tiens juste à jeter mon opprobre sur toi pour avoir fait semblant de ne pas connaître Rick Rubin.

    Opprobre ! Opprobre !

  • Par Captain Brackmard le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    IGNORANT !
    Rick Rubin c’est presque Dieu, quand même, merde.

    Ensuite, Deezer et Spotify c’est de la merde, en tant qu’artiste je préfère encore mettre ma musique gratuitement sur MySpace et ne rien toucher que de la voire sur Deezer ou Spotify qui rémunèrent trop peu tout en prenant des abonnements maousse chez tous les cons prêts à prendre un abonnement justement. Du coup quand on écrit “la musique chez apple elle est payante” eh bien puisque l’on PAYE un abonnement chez Spotify elle est payante aussi, non ? Certes différement, pour moins cher on en à plus, mais bon si c’est pour avoir plus de merdes comme Cali ou Abd Al Malik ou Lady gaga, bah encore heureux que ca soit pas cher. Mais bon pour ça y a la radio c’est gratos.

    Et pour terminer, quand je met une chanson en vente sur iTunes c’est MOI qui choisit ou commence l’extrait de 30 secondes (et donc ou il se termine). La faute n’incombe donc pas à iTunes, mais bel et bien aux artistes ou disons leurs représentants, les soi disants labels et maisons de disques qui n’ont toujours pas compris que la chute de le business model est due à leur grande incompétence.

    Attention je ne prends absolument pas la défense de mac/iTunes, entité dont je n’ai absolument rien à battre.

    cap10

    Par Olive le : 06.09.2010

    Arlette? C’est toi?

    Par Leconquipaiespotify le : 06.09.2010

    En même temps, si Spotify rémunère peu c’est peut être que votre musique est mauvaise?

    Signé: un con qui a payé l’abo Spotify plutôt que de downloader les albums sur megaupload.

    Par Sylvain le : 06.09.2010

    Je paie aussi spotify MAIS JE PREFERE LE DESIGN DE MYSPACE TU AS RAISON. (fais un vrai site c’est pas cher mec)

  • Par Alanzed le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Très bon billet, par contre ne pas connaître Rick Rubin est une honte qu’il n’est pas nécessaire d’exposer pour étayer son argumentaire ;-)

    Par Henry Michel le : 03.09.2010

    Ici c’est un blog “Sports et High Tech”, les manouches mélomanes passez votre chemin SVP.

    Par Pantoufle le : 28.09.2010

    “Ici c’est le blog sport & high tech, les manouches mélomanes passez votre chemin” +1000 pour le style synthétique et pertinent, j’m !

  • Par Mangeclou le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Tres bon billet!

  • Par hal le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Depuis quand Spotify est gratuit ?

  • Par Gringoteq le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    “on n’est plus habitué”. Comparer Ping au Vélib, très bon!!

  • Par dabYo le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    @Captain Brackmard non on ne paye pas sur spotify, je n’ai jamais payé.

    On se tappe de la pub par contre, oui :)

  • Par BAM le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    En mots-clés ton “i’m huge in japan”, c’est j’imagine une référence au “clochard” Rick Rubin, l’homme qui a produit toutes les plus grandes stars au monde ? Et toi ? Tu as produit qui pour critiquer ???

    Par Iain le : 03.09.2010

    J’ai beaucoup aimé le ‘Mer il et fou’.
    Sacré noyard, toujours dans nos coeurs.
    Très bon article sinon, même pour moi qui suis mac user.

    Peace

    Par Xavier le : 03.09.2010

    C’est vrai ça, tu n’as la droit de critiquer iTunes que si toi-même tu as déjà écrit à un lecteur multimédia ! Opprobre, opprobre sur toi !

    Par Henry Michel le : 03.09.2010

    Salut Romain.

    Par Romain le : 03.09.2010

    Je peux savoir comment tu as démasqué un si fabuleux camouflage ?

  • Par Wiss le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    “Ou alors c’est nous qui ne sommes pas normaux – à en voir les chiffres, BEAUCOUP de français achètent de la musique sur Itunes. Respect. C’est cette France invisible que l’on ne croise jamais dans la rue, peut-être la même que l’on voit dans “Du côté de chez vous” sur TF1, ces propriétaires qui recyclent de vieilles chaises de décharge pour décorer une maison à 4 millions d’euro.”

    <3

  • [...] [MAJ : À lire aussi, l'article de BienBienBien sur Ping, le reseau social marqueté d'Apple : Ping, le réseau des fayots] [...]

  • Par Bonnie le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Il a quand même une sacré gueule de clochard, ce fameux Rick.
    Excellent article, au passage, Monsieur Michel.

    Par pat le : 03.09.2010

    Ben oui mais moi non plus je ne connais pas Rick Rubin. Ce sont ceux qui regardent TF1 qui connaissent !!!!!!

  • Par ventrebleu le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Arf ! Autant je suis d’accord sur le fond, autant pas connaître Rick Rubin c’est un tout petit peu la honte…

    Dommage, j’aurai bien aimé que Ping nous débarrasse de MySpace.

  • Par Julien le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Le soft a l’air merdique en effet, par contre je suis un utilisateur d’iTunes et il n’y a guère que la gourmandise en ressource que je puisse lui reprocher.
    Je suis donc anormal ?

    Par pgika le : 03.09.2010

    T’as déjà utilisé Winamp ? Pour moi iTunes est la tare du macbook.

    Par trollibus le : 06.09.2010

    iTunes ya pas mieux. La preuve c’est que meme Winamp, que l’on croyait incorruptible à l’innovation, à du prevoir une fonction zoom pour pouvoir l’utiliser, et d’ajouter une fonction de bibiliothèque musicale.

  • Par ckfd le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Alors là :

    Ma plus belle trouvaille cette semaine :

    bienbienbien.net

    Je tiens vraiment à rendre hommage aux équipes de dev. Apple pour tout le travaille de destruction accompli. Quel effort dans la médiocrité.
    Merci à ces grosses daubes d’Itunes 10 et ping de m’avoir présenté.

  • Par jblecanard le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    J’aime le piquant de l’article et j’adhère aux propos, mais l’échec sur Rick Rubin est vraiment dommage, ça casse toute ta crédibilité ! Allez sans rancune et la prochaine fois renseigne toi sur le bonhomme avant de faire le malin.

    Par Henry Michel le : 03.09.2010

    CA casse ma crédibilité dans quel domaine ? Parce que je ne me souviens pas avoir été une fois crédible dans quelque chose.

    Par Tagadajones le : 05.09.2010

    J’étais persuadée que la blague Rick Rubin inconnu était drole et tout, mais je finirais presque par douter que c’en était une vu tous les commentaires qui ont l’air de prendre ça très au sérieux.
    Mais une question se pose, pourquoi ils ne sont pas outragés que tu ne connaisses pas U2 non plus?

    Par Tagadajones le : 05.09.2010

    J’étais persuadée que la blague Rick Rubin inconnu était drole et tout, mais je finirais presque par douter que c’en était une vu tous les commentaires qui ont l’air de prendre ça très au sérieux.
    Mais une question se pose, pourquoi ils ne sont pas outragés que tu ne connaisses pas U2 non plus dans ce cas?

    Par Melok le : 06.09.2010

    J’étais persuadée que la blague Rick Rubin inconnu était drole et tout, mais je finirais presque par douter que c’en était une vu tous les commentaires qui ont l’air de prendre ça très au sérieux.
    Mais une question se pose, pourquoi ils ne sont pas outragés que tu ne connaisses pas U2 non plus dans ce cas?

  • Par Louis le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Bon sang ! C’est pour ça qu’il me semblait aussi que le nom mon collègue Richard Rubin ne m’était pas inconnu ! C’est à cause de lui qu’Aerosmith n’est pas resté dans les erreurs des 80′s dont on se gausse aujourd’hui, et qui a aussi essayé de faire passer ça : http://www.youtube.com/watch?v=zcveGZv799w dont on peut se gausser, puisqu’on nous a épargné de fire entrer ce groupe dans la légende.

    Ceci dit, c’est aussi le mec qui a produit SoaD et les derniers albums de Johnny Cash, et ça le rachète sur pas mal de points

    De là à mêler artistes et producteurs, c’est un choix que je laisse à Ping … Un peu comme si virgin lançait son propre soft et nous recommendait Richard Branson, un autre célèbre clochard !

  • Par Adrien le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Quelle idée d’inventer une copie minable de last.fm 10 ans après

  • [...] toujours avec cet excellent papier de Henry Michel sur BienBienBien. Il se résume à l’une de ses premières phrases : [...]

  • [...] la plus grande critique reste celle du modèle de Ping. Selon le blog BienBienBien, le réseau conseillerait uniquement des artistes connus, quitte au grand écart musical. Sur les [...]

  • Par Bambou le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Ping semble être à Facebook ce que Bing est à Google.

  • Par berli, l'air de rien… le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Mer ils son foux

    Comment quelqu’un (qui qu’il soit, hein, je ne polémique pas sur le mérite) peut-il avoir 22000 suiveurs alors que iTunes 10 n’est en téléchargement que depuis …hier ?

    (…attention à l’invasion, il semble que des gens tapent régulièrement “macuser” dans Google, rien que pour voir ce qu’on dit d’eux.)

  • Par coudercos le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    “Itunes est aux logiciels ce que Voyages-sncf.com est au web français.”

    C’est une bonne vanne, le genre de truc auquel j’aurais aimé penser. Mais faudrait juste un tout petit peu argumenter derrière… parce qu’itunes reste un très bon logiciel (quand il tourne sur mac, parce que sinon il est effectivement hyper gourmand en ressource…).
    Que Ping soit voué à l’échec, OK. Mais c’était pas la peine d’égratigner itunes au passage…

  • Par John lo le : 03.09.2010 repondre au commentaire

    Billet typiquement français.

    Par Jehtro Ontedesigner le : 03.09.2010

    Quelqu’un de ma famille aime Apple et télécharge vraiment de la musique légalement, en payant, et via Itunes. Mais de la musique de merde en plus. Acheter un bon vieux disque de prog sur Itunes ça aurait ce petit côté d’amère ironie, mais même pas.

    J’ai forcément été adopté, putain.

    Par jvls le : 03.09.2010

    oué mais c’est golri quand même

  • Par h1fra le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    C’est une honte, franchement c’est bien bas, je vais vous dénoncer c’est pas possible: Mais qu’est ce que vous avez tous avec voyages-sncf.com, zetes des quiches pour que ça plante tout le temps :p (nan sérieux, je dois être un surhomme pour jamais avoir de pb sur se site)

    Sinon pour le reste je “thumb up” ! Je tenterai même un enkuler de rire, mais la décence me l’interdit bien sûr.

  • Par Lennart le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    Etant très égoiste et jouisseur, je continue d’acheter ma musique au format CD et de l’écouter sur un système audio très haut de gamme, dans mon salon et ou un “do not disturb” en interdit l’entrée au reste de la famille durant le concert.
    Alors itunes et ping ne me sont pas d’une grande utilité, surtout je ne suis pas certain que les Polonaises op.71 de Frédéric Chopin au format mp3 puissent convertir beaucoup de “jeuns” à ce type de culture.

    Par VDAC le : 04.09.2010

    Comparer un système audio haut de gamme et le mp3 n’a aucun sens.
    En revanche, comparer une platine CD haut de gamme à un format sans perte (ALAC, FLAC, etc.) associé à un convertisseur analogique-numérique haut de gamme, ça serait pertinent. Et je ne suis pas sûr que la platine CD gagnerait (à budget équivalent).

    Par Totenfest le : 04.09.2010

    eh bien tout à fait très cher, et je dirais même plus : peuuurrrouuutttteeee.

  • Par Mrstone le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    J’ai bien ri en voyant la capture d’écran des commentaires de Katy Perry, surtout le dernier. Chassez le mème, il revient au galop, pas vrai Henry ? ;)

  • Par Alanzed le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    Effectivement, mais est-il nécessaire d’être un gros beauf pour tenir un blog “sport&hitech”

    Par Henry Michel le : 04.09.2010

    Non ce n’est pas nécessaire, mais ça aide grandement.

  • Par Shamilda le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    Très bonne analyse, c’est tout ce que je pense (sur Ping) en plus drôle.
    Sauf : j’aime bien iTunes et j’y achète de la musique. Par contre je n’ai pas de maison à 4 millions d’euros avec des chaises de la décharge !

  • Par truc le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    Sinon en vrai réseau social musical il y a aussi blip.fm qui est intéressant.

    Par bax le : 04.09.2010

    Offre récompense au premier qui trouvera un artiste fr sur Ping :D… même david guetta n’y est pas (ceci est bien sur une remarque ironique de ma part)

  • Par Dom W le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    HM, je rêve ou tu as écrit “Buzze” sur BBB ? Tu sors.

    Par NulNulNul le : 04.09.2010

    Combo Spotify + LastFM FTW.

    Par Henry Michel le : 04.09.2010

    J’ai mis les guillemets de rigueur.

  • Par Grain de Sel le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    Putain mec, Rick Rubin !

  • Par Gixel le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    Lorsque je connecte sur Ping, c’est un peu comme si j’étais sur Wii, j’ai l’impression d’être coupé du monde.

  • Par joey_etoile le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    Parler de Ping, même en mal c’est déja parler d’eux et ça leur suffit.
    A côté de ses grosses machines américaines (qui n’en ont rien à foutre de nous ici. Les petits gars de friendfeed ont pris les 200millions de Facebook… ça relativise “l’echec”) il existe d’autres initiatives originales.
    exemple: http://www.kweeper.com

  • [...] la plus grande critique reste celle du modèle de Ping. Selon le blog BienBienBien, le réseau conseillerait uniquement des artistes connus, quitte au grand écart musical. Sur les [...]

  • Par ZaraA le : 04.09.2010 repondre au commentaire

    J’imagine que si l’on en vient à en faire une critique sérieuse – de ce billet – on passe au pire pour un pisse froid au mieux un fanboy. Bravo, cher Michel votre verve, l’humour qui fait souvent mouche, est bien votre meilleur allié. Et derrière cette redoute vous êtes inattaquable, d’autant que vos fans s’epresseront de vous défendre, sans que vous ayez à lever le petit doigt…
    Mais voilà, vous racontez n’importe quoi. Ne connaissez visiblement rien au marché de la musique, ni à iTunes, ou l’intégration hard/soft, le marketing digital, etc. Mais bon, ça ne compte pas, tout ça, on s’en fout, il faut le bon mot avant tout. Ahahaha. Donc j’en ris, mais plutôt de votre tartufferie.

    Par speed le : 05.09.2010

    j’ai vomi quand mes yeux ont survolé “marketing digital”.

  • Par yourglaaa le : 05.09.2010 repondre au commentaire

    Mon pauvre! Tant de mauvaise foi dans un seul post…
    J’imagine que tu es sur pécé, que ta connexion est à 56ko et que tu ne sais pas vraiment à quoi sert iTunes. je te plains!

  • Par levano le : 05.09.2010 repondre au commentaire

    Rick Rubin, le “clochard fusion super sayan de Diam’s et Pierre Sankiowski”, a produit entre autres des sons de jay-z, justin timberlake, linkin park, metallica, Red Hot Chili Peppers, lil’ jon, Limp Bizkit, rage against the machine, ll cool j, ac/dc, run dmc, beastie boys… En gros tu viens de manquer de respect au pape de la musique. Je me suis inscrit sur ping, et c’est grace à lui que j’ai pas regretté.

  • Par Asse42 le : 05.09.2010 repondre au commentaire

    Excellent! Je me suis bien marré en lisant cet article. C’est vrai que si on faisait le compte de saloperies qu’on nous a fait téléchargé pour lier nos comptes twitter et facebook on pourrait aussi en écrire un roman.

  • Par seb le : 05.09.2010 repondre au commentaire

    Excellent billet, c’est agréable de voir des analyses pertinentes sur apple, je ne connaissais pas votre site je le bookmark.

  • Par Miles le : 05.09.2010 repondre au commentaire

    Bon hey les gens, tout le monde passe à Linux et on arrête de se prendre la tête avec ce genre de conneries. Mmmm’kay ?

  • Par Jay le : 05.09.2010 repondre au commentaire

    article intéressant, mais c’est quand même un peu la honte de pas connaître Rick Rubin …

  • Par franz le : 05.09.2010 repondre au commentaire

    je compatis entièrement avec le rédacteur une fois de plus pertinent de ce post. Je n’ai jamais entendu parlé de ce rick rubin des bois et mes oreilles me remercient d’ailleurs vu (et entendu) les “musiciens” associés au personnage.
    j’ai aussi ri à “marketing digital”. ça doit un spécialistes de la vente de doigts.
    par contre je comprend pas qu’un blog de sport comme le tien puisse dire du mal du vélib alors que tout de même le cyclisme, quelle belle discipline pleine de dépassement de soi et d’abnégation au contact de la nature.

    Par Henry Michel le : 05.09.2010

    Troll

  • Par polemus le : 06.09.2010 repondre au commentaire

    Excellent ! D’accord sur l’ensemble ! Comment peut on faire du reseau social libre et en même temps avoir sa carte bleue en main ? Ca sent l’embrigadement.

  • Par Stevostin le : 06.09.2010 repondre au commentaire

    Article vaguement rigolo mais assez typique du branlouteur 2.0 qui parce qu’il est un peu nerd et bossouille dedans pense sans l’ombre d’un doute qu’il sait ce qu’est l’avenir des zinternets et les grosses boites qui font de la thune avec, non. Le site sncf est peut être pas idéalement gaulé mais il fait ce qu’il doit faire, ce qui est la raison pour laquelle il est utilisé. Et si il était parfaitement fait, il n’aurait pas beaucoup plus d’utilisateurs. D’un point de vue business, la critique qui lui est faite ici n’a donc pas grand poids – et pour la même raison, celle à Apple non plus qui en a vu d’autres : bienvenue dans la liste des faux branchés qui pensent passer pour plus branchés en pourfandant Apple quand il est fauchement branché. Sauf qu’Apple vend surtout, fondamentalement, les mêmes services que d’autres donnent certes parfois gratuitement, mais avec un niveau d’intégration jusque dans l’objet physique que la boîte s’est fait une spécialité de fournir. En conséquence, on s’en fout un peu de la comparaison à Facebook : l’important, c’est le nouveau service fourni de base dans les machines Apple, et guess what, ça va être dans des millions de mains et utilisé en conséquence. Et comme pour SNCF, le fait que ce soit mieux ou moins bien que spotify ne jouera qu’un role mineur dans son succès. On n’achètera pas un iPod pour avoir un spotify ++ ; et de même une vaste majorité ne s’emmereder pas à savoir qu’il y a une app spotify pour iPod pour proposer un amélioré de Ping. Qui est prêt à payer pour recommander des disques ? Serieusement…

    Bref je tenais absolument à rappeller ces évidences à l’auteur qui a mon sens manque quand même sacrément de perspicacité. Mais il n’est pas le seul ; ils ont été très nombreux les bloggueurs high tech à ne pas comprendre que l’iPad allait cartonner pour des raisons qu’ils ne comprennaient pas plus que les politiciens quand les français ont voté non au TCE…

    Par Henry Michel le : 06.09.2010

    Zut, suite à tes précieux conseils web 2.0 je voulais continuer à te lire ailleurs mais visiblement y’a un problème d’install dotclear sur ton site :/

  • Par pfftt le : 06.09.2010 repondre au commentaire

    Ah, ah, on connait pas Rick Rubin et on vient donner des cours de musique à iTunes… C’est l’hôpital qui se moque de la charité !

  • [...] est la rencontre entre les frites, la glace à la fraise, et les salsifis. Enjoy.”via Ping, le réseau des fayots | BienBienBien. This entry was posted in asides and tagged apple, ping. Bookmark the permalink. ← The [...]

  • Par Arthur le : 06.09.2010 repondre au commentaire

    Bonsoir. Je ne connais pas votre site mais il y a un truc qui ne tourne pas rond. Je tiens déjà a préciser que je me fiche pas mal de Ping.

    En lisant “Je te conseille U2 tu vas a do rer”, on se dit que le rédacteur doit avoir une certaine connaissance de la musique pour se moquer un poil des gens pas très calé en musique. C’est du moins de ce que ça sous entend non ? C’est pas bien méchant, je suis pareil, voir pire. On est élitiste ou on ne l’ai pas. :sifflote:

    Et quelques lignes plus tard… “Qui est ce clochard ?” en parlant de Rick Rubin… Rick Rubin est simplement un des producteur le plus connus au MONDE… Faut vraiment être la masse pour ne pas connaitre cet homme et croire que l’on peut faire un papier intéressant sur un réseau social dédié a la musique… Je n’ai rien contre les textes assassint, mais il faut avoir les connaissances pour.

    Crédibilité : 0. J’ai lu le premier tier du texte, et pas le reste, parce que franchement c’est lamentable.

    Par Henry Michel le : 07.09.2010

    T’as oublié aussi ” Quand à ce “U2”, jamais entendu parler.”, qui mérite une balle dans la tête.

    Par Arthur le : 07.09.2010

    C’est pas une question de balle dans la tête.

    Quand on utilise un ton pareil et qu’on est grande gueule avec un vague humour de troll (soupir), on n’écrit pas un sujet pareil sur quelque chose qui touche a la musique quand on y connait quedalle.

    Enfin bon, je suis pas un habitué de toute façon, donc rien a foutre hein ? Les gens un peu simplet vont surement adoré. Tant mieux pour eux…

    Par Henry Michel le : 07.09.2010

    vont surement adorER.

    Par Jo le : 07.09.2010

    Franchement, je ne vois pas où est le problème de ne pas connaître Rick Rubin. Je ne le connaissais pas et ne vois pas en quoi ça m’avance de connaître ce qu’a fait ce type (aussi intéressant que de connaître la discographie de Jukka Tolonen, au hasard) ; outre une quelconque “culture musicale”, et encore.

    HM : avoue que tu connaissais Rick Rubin !

    Par Archi le : 07.09.2010

    Vous me gonflez à tous vous indigner contre ce pauvre Henry qui connaît pas Rick Rubin. J’ai jamais entendu parler de ce mec et pourtant j’estime avoir une culture musicale relativement riche. Pas dans tous les styles, mais quand même. M’est avis que y’a quelques producteurs que je vénère dont vous n’avez jamais entendu parler bande de suceuses.

  • Par Renaud le : 07.09.2010 repondre au commentaire

    Ma grand-mère trouve que Rick Rubin est très laid.
    Je ne sais pas qui est ce bucheron, mais j’ai un peu peur qu’il soit responsable de la production de mauvais artistes (on pourrait peut-être en trouver 2-3 écoutables).
    iTunes ne doit son succès qu’à l’iPod. iTunes est une servitude imposée par Apple à tous les utilisateurs de leurs appareils musicaux, c’est une plaie.
    Sur ce, je vais lancer iTunes sous Wine. J’espère pouvoir revenir et baver un peu plus.
    Bises les « haters ».

    PS: Ce n’est pas parce que vos parents ne vous aiment qu’il ne faut pas suivre Mochel, ce grand prophète. (c’est marrant cette touche « i » juste à côté du « o »)

    Par Arthur le : 07.09.2010

    C’est rigolo de qualifier les gens de haters vu le contenu de ton message…

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Rick_Rubin

    Vas y. Pleure.

    Par Henry Michel le : 07.09.2010

    ahah la honte, Arthur n’a pas compris le second degré de Renaud.

    Par Arthur le : 07.09.2010

    http://img697.imageshack.us/img697/174/trollface.png

    Quand ce n’est pas drôle… Que veut tu ? Difficile de capter que “c’est pour rire :7ans:”.

    Ça va il n’y a pas trop de fautes d’orthographes ? :soupir:

    Vu que tu n’as même pas relevé les énormes fautes que j’ai aussi faites plus haut -sous le coup de la fatigue- je suppose que tu n’as pas grand chose a dire ?

    Adieu les minables.

  • Par greg le : 07.09.2010 repondre au commentaire

    ton article m’a bien fait marrer, surtout la petite remarque sur le clochard qui est suivi par 22.000 amis alors qu’on ne sait pas qui sait et qu’on s’en fiche complètement dans le contexte de ton papier. Par contre, en un article, tu viens de te mettre à dos toute la communauté Mac et celle du clochard barbu : vus les commentaires haineux, ils doivent être au moins 349 348 394 893, 509 sur terre; au moins, ça permet de faire le tri dans ses amis ! Au plaisir de te relire !

  • Par Louis le : 07.09.2010 repondre au commentaire

    Henry, fais-moi plaisir, rédige un article où tu admets ton ignorance du rôle de Lionel Charbonnier, de Sully Prudhomme, ou de Nick Holonyak, et je m’occupe de compter les offusqués.

  • Par Grobino le : 08.09.2010 repondre au commentaire

    Rick who? Le type a produit Linkin Park et Limp Bizkit les gars!!! Si c’est dieu c’est plutôt l’équivalent des douzes plaies d’Égypte dont il est responsable! Ça me rappelle ces autoproclamés puristes musicaux qui se touche sur the Mars Volta et System of a Down (produit par…Ricky FUCKING Rubin…). C’est sûrement lui qui a inventé le terme “rapcore” et chez nous ça donné Playmo, AqME et même LES albums de KYO… “PAPE de la musique”? Et ce branleur de Jay-Z c’est le Jean XXIII des beatmakers?? Givusarest…

  • Par Scotch le : 08.09.2010 repondre au commentaire

    Sans rentrer dans le faux débat, car je m’en bats les Rubignoles, je tiens juste à dire que cet article m’a fait pisser de rire pour 2 raisons :
    1) Le coup du clochard. C’est priceless, Rubin ou pas Rubin, j’en ai perdu les eaux
    2) Le meme délicieusement apposé dans l’e-conversation “Mer Il est fou”. Là, je fus achevé

    Rien que pour ça, cet article est grand (et pour Arthur aussi)

  • [...] que Ping vous conseille 80% du temps ces artistes (ou alors le désormais célèbre-non-célèbre Rick Rubin) On ne sait pas trop d’où vient le problème, mais sûrement le là : Ping construit votre [...]

  • Par Smith le : 13.09.2010 repondre au commentaire

    Haha.
    Quand j’ai lu cet article, je me suis promis de revenir lire les commentaires.
    Pas de surprise, le fan club Mac est au rendez-vous.
    (spesial dedikass a artur mdr)

    Cerise sur le gateau, les admirateurs de Rick Rubin, que je ne connaissais pas non plus, au passage.
    J’ai honte, dans ma collec’ de 2000 cd, j’en ai qu’un seul qu’il a produit.

  • Par F5 le : 15.09.2010 repondre au commentaire

    Je ne comprends pas pourquoi on fait chier HM à propos de Rick Rubin alors qu’on s’en fout complètement du producteur. La musique est d’abord celle de l’artiste, non ? Certes, un producteur c’est important, la clef de voute d’un album, blabla…
    Mais moi, personne ne m’a encore jamais dit “Hey t’as écouté le dernier Rick Rubin ?” Ça me plairait cela dit parce qu’à partir d’aujourd’hui, je pourrais répondre: “J’écoute pas les albums produits par des clodos désolé.”

    Bon article de toute façon, comme toujours.

  • Par whatever le : 28.09.2010 repondre au commentaire

    C’est pas tout d’avoir la critique facile aigrie pleine de bons mots bien grinçants (ce qui est devenu tellement tendance et chiant qu’on ne peut qu’en bailler), mais ce serait sympa à ce moment-là de nous aiguiller sur un meilleur logiciel qu’iTunes pour Mac ! Enfin s’il existe…
    Ouais bon, pour Rick Rubin, il n’a fait qu’être celui qui a vraiment lancé le hip hop et le rock fusion dans le monde depuis les années 80. Il fait donc partie de la culture générale au même titre qu’un Phil Spector ou un Quincy Jones, même si on ne s’intéresse pas à ces styles musicaux. Un peu de recherche avant de taper sur les clodos recommendés par Ping aurait évité cette avalanche. ;)

  • Par kiff ta race le : 10.10.2010 repondre au commentaire

    où l’on contaste que ne pas connaitre U2 c’est drôle, mais ne pas connaître Rick Rubin oulalalala c’est mal !

    Sinon en tant qu’utilisateur mac, je n’ai pas trouver mieux qu’itunes pour gérer ma musique, mais je confirme que ce logiciel est très perfectible. (pouvoir masquer le lien vers l’applestore, comme cela était possible avant, par exemple)

    Par contre je trouve injuste de critiquer ainsi voyages-sncf.com !
    Sans déconner ça plusieurs mois maintenant qu’il est possible pendant la réservation d’un voyage en train, de revenir au horaires précédent sans avoir à remplir de nouveau la ville de départ, l’heure, la date et tout le tralala !
    Ils ont inventé le bouton “retour à la page précédente“, c’est pas rien ça non ?!

  • Par Rick Rubin le : 14.10.2010 repondre au commentaire

    Non, rien, c’est pour faire le 100e commentaire de cet article.

    Voilà.

    Je me fais un peu chier.

tout pareil

concerts a emporter Inlets & Marla Hansen sont dans un bateau

Fuzz gagne son procès contre Martinez, c’est le moment pour BBB de ressortir sa googlenquête La page du Martinez (suite et fin ?)

Ma vie sous une bâche plastique Perdu usine, forte récompense

Go

LiensLiensLiens

Les murs ont la parole

 more