Dis-moi ce que tu tweetes, je te dirai comment tu fais chier

Twitter, cet open-space en milieu très fermé

Par Zappette

On compare souvent Twitter à un bac à sable. Même s’il est vrai que certains twitterers se débrouillent très bien pour donner des coups de pelle et montrer leur quéquette aux filles, finalement Twitter tient plus de l’open space, il en fait même un formidable condensé de tout ce qui nous entoure au boulot. Fausse camaraderie, trash-talking et égotrip, la micro-blogging peut être aussi pénible que la vie de bureau. Evidemment, la comparaison ne tient pas si on est chaudronnier ou masseuse, mais mais si on est doté d’un bureau, de tickets resto, d’un ordinateur et de collègues névrosés, ça marche.

openspace

@lecrevard : au bureau, le crevard, c’est le mec qui a jamais une thune pour payer son café, qui gratte des clopes, des tickets resto, un trombonne. Sur Twitter, c’est celui qui chouine pour avoir un RT, un Follow Friday, une invit google wave.

@lestagiaire : le stagiaire n’a pas compris tous les codes de son entreprise et tente avec une volonté désespérée de se faire des amis. Sauf que personne n’en a rien à battre du stagiaire et qu’il continue à manger sa gamelle tout seul devant son ordinateur. Ses tweets sont des bouteilles jetées à la mer, comme autant de “bonjour” enjoués auxquels personne ne répond jamais.

@levdm : On sait pas vraiment si le VDM aime se plaindre ou si sa vie est vraiment à chier, mais il a quand même eu la grippe A avant tout le monde, c’est un indice. Ce matin, il s’est brûlé avec son café, il est tombé dans les escaliers, il a coincé sa main dans la porte du métro et s’est fait pincer très fort, son iPhone lui a pété à la gueule et il s’est cassé les deux poignets. On l’aime pas trop le VDM, on est un peu superstitieux et on flippe qu’il nous DM la poisse.

@lachaude : Au bureau, la chaude a déjà pécho à peu près tout le monde, y compris l’effectif total de la boite de coursiers. Sur Twitter, son talent consiste à insinuer qu’elle twitte nue et à exciter le follower en goguette en livant son épilation maillot.  Coucou, elle veut voir ta bite.

@lediarrhéique : Au bureau, c’est celui qui cause tout le temps. Sur Twitter, il tweete qu’il a faim, il tweete “Un dîner presque parfait”, il tweete l’AFP, il tweete qu’il fait froid, il tweete qu’il fait chaud, il tweete qu’il tweete, il tweete qu’il sait pas quoi tweeter. Bref, il fait caca partout dans ta timeline.

@leleche-cul : Le lèche-cul n’a pas de personnalité mais il a du RT. Tout ce qui passe dans sa timeline mérite d’être retwitté avec des +1 et des “j’adore”. Ca donne la très désagréable sensation de se faire masturber en public alors qu’on a rien demandé.

@leparent : Celui-la même qui te colle des photos de sa portée sous le nez. Le même qui t’as pourri ton Facebook avec des statuts sur les “selles molles” de son dernier. Sur Twitter, il est pire parce qu’en plus, il peux twitpicer les “selles molles” et liver la rentrée des classes.

@lesyndicaliste : il se demande dans quel monde on vit, et il trouve qu’on paye trop d’impôts, et que Sarko, il se fout vraiment de nos gueules, et que si c’est pas malheureux la taxe professionnelle. Bref, son compte twitter est un poing levé et un majeur tendu vers le patronat/le gouvernement/la vie chère. Facile à identifier, il termine tous ses tweets par “Pauvre France”.

@lecorporate : Qu’on se le dise, il est pas là pour rigoler mais pour travailler. C’est celui qui souffle parce qu’y a un pot et que le bruit l’empêche de bosser, celui qui prend jamais de RTT et qui ne pense qu’à optimiser sa “to do list”. Il fait néanmoins un très bon souffre-douleur car tout le monde lui dit “ta gueule”, un peu comme quand @20hLFerrari lance un débat.

@lemechant : Lui, son truc, c’est de te pourrir la gueule. En 140 signes comme autant de crocs trempés dans le fiel, il attaque celui qui a la malheur de passer dans sa timeline avec un tweet qui lui revient pas.  L’avoir dans ses followers, c’est un peu comme faire un colin-maillard sur un champ de tir, tu sais que toi aussi tu vas prendre mais tu sais pas quand.

@lemployedumois : Lui, il a tout bon, c’est une star. Tout le monde l’aime, tout le monde le RT, tout le monde fait semblant de comprendre de quoi il cause. C’est @henrymichel.

@lesale : Au taf, y a toujours quelqu’un qui pue de la gueule. A chaque fois qu’il ouvre la bouche, c’est un peu de notre innocence qui meurt.  Sur Twitter, c’est @twittpoubelle.

(photo flickr CC by jepoirrier)

  • [...] This post was mentioned on Twitter by bienbienbien and Clementine Gallot, david carzon. david carzon said: BBB recrute du lourd : après @Henrymichel, bienvenue à @zappette. Et pour ses débuts, elle dit presque pas de gros mots http://bit.ly/1Mj18F [...]

  • Par sylvain le : 16.11.2009 repondre au commentaire

    Haha putain, la honte si tu te pètes les poignets.

    Par Vincent Glad le : 16.11.2009

    troll

  • Par romain blachier le : 16.11.2009 repondre au commentaire

    j’ai envie de faire le léche cul et de rt avac un plus un.Merci pour la poilade.

  • Par meiry le : 16.11.2009 repondre au commentaire

    J’avoue, j’ai beau ne plus bosser dans un open space, je les vois tous. Me suis bien marrée (et bien écrit en plus, clap clap). Mention spéciale @leparent (déjà qu’ils sévissent sur FaceBook et les blogs de mouflets)…

  • Par @Coco le : 16.11.2009 repondre au commentaire

    Et @lâche c’est toi, qui écrit cet article et qui ose pas donner des noms de compte pour chaque exemple ?

  • Par thib' le : 16.11.2009 repondre au commentaire

    J’adore. Mais ta gueule en fait. Attends je te link les photos du baptême de mon fiston. Si tu pouvais les RT ou au pire, me follower. En plus que je me suis coupé en me rasant les couilles en matant Koh Lanta. Pas très productif tout ça. Pauvre France.

    Par Coccinette le : 01.12.2009

    Si c’est possible, j’ai ri encore plus fort qu’en lisant le post de Zappette !

  • Par SteeveB le : 16.11.2009 repondre au commentaire

    Mais attendez, si c’est comme ça dans le monde professionnel je veux rester toute ma vie en cours et sur Twitter, c’est vachement … réelle

  • Par Master Buck le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Ouaip, si c’est ça le monde professionnel, je vais aller poursuivre encore quelques années mes études et faire mon(mes) stage(s) chez un maçon !

  • Par Dominique W. le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Et on dit bienvenue à Zapette. Bienvenue, donc !

  • Par Clément le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Zappette, bienvenue à toi, sache que je suis déjà fan de ton oeuvre.

  • Par Monsieur Lâm le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Excellent article, et bienvenue.

    Par Henry Michel le : 17.11.2009

    troll

  • Par Henry Michel le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Et bienvenu zappette, j’ai maintenant les joues tellement écarlates qu’on va croire que j’ai suivi un tuto blush de xoxobcapucine.

    Par Romain le : 17.11.2009

    “Bienvenue”, ça prend un “e”.

    Par Henry Michel le : 17.11.2009

    ah ouais ? sans dec ? si on pouvait éditer ses coms j’aurais corrigé la coquille depuis belle lurette.

  • Par Ici ou Ailleurs le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Belle étude sociologique.
    J’ajouterais

    @lerequin: il est futé, dynamique, et prêt à baiser tout le monde pour monter d’une marche.

    @lebarbare: c’est comme le requin, sauf qu’il craque, et il baise tout le monde soit gratuitement, soit de manière trop visible. Il a moins la côte.

    @lemanager: c’est le seul qui semble chercher à te comprendre. Normal, il a besoin d’infos sur toi pour évaluer quel est le prix minimal auquel tu vas rester, l’argumentaire auquel tu seras le plus sensible.

    Hrm, Hrm. Je m’arrête, je pourrais y passer la journée. Et sans être expert twitter, je pense qu’on doit pas les trouver sur Twitter ceux là. Ils aiment le rapport à la notoriété que s’il est source de revenus bien concrets.

    Ici ou Ailleurs, en pleine forme.

  • Par Ralain le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Bienvenue Zapette !

    Par Ralain le : 17.11.2009

    Argh! Zappette* …

    Par zappette le : 17.11.2009

    oui, c’est vrai, il y a deux “p” a zappette, qui est un pseudo complètement con et pas pratique, on est d’accord

  • Par Louis le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Je suis presque certain que ça existait déjà du temps de caramail… y a que les mots et la syntaxe qui changent.

    Quelqu’un peut m’expliquer le sens de RT?

    Par Augur le : 17.11.2009

    Il me semble que RT signifie ReTwitter, soit poues les béotiens, dont je faisais parti avant d’avoir posé la question il y a peu, le fait de faire suivre un twitt en reprenant son contenu. Par contre, l’explication ne disait pas si l’auteur original était crédité, et en 140 caractères, j’en doute.

    Par Augur le : 17.11.2009

    Il me semble que RT signifie ReTwitter, soit pour les béotiens, dont je faisais parti avant d’avoir posé la question il y a peu, le fait de faire suivre un twitt en reprenant son contenu. Par contre, l’explication ne disait pas si l’auteur original était crédité, et en 140 caractères, j’en doute.

  • Par Éléonore Bridge le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Il y a aussi @lespiplettes celles qui papotent toute la journée autour de la machine à café et qui ont pris twitter pour msn. La seule solution : n’en suivre qu’une des deux pour avoir la paix !

    Par Pauline le : 19.02.2010

    hihi c’est vrai qu’il manquait ce profil là….

  • Par Romain le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Et je dis bienvenuE à Zappette aussi !

  • Par Olivier le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Open-space, l’enfer…c’est les autres

    Par jb le : 05.09.2010

    … l’enfer, c’est les @autres

  • Par Jukilo le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    +1 j’adore

  • Par Baptiste le : 17.11.2009 repondre au commentaire

    Sauf qu’après ça, y’a plus personnes hein…

  • [...] rebondis sur cet excellent articles lu sur Bien Bien Bien, « Twitter, cet open-space très fermé » qui évoque les différents profils de tweeters, avec une lucide dose [...]

  • Par See Mee le : 20.11.2009 repondre au commentaire

    J’ajouterai @lasupercollaboratrice, toujours AD, qui RT quand il faut ce qu’il faut, qui vous signale discrétement (en DM) quand vous avez fait une faute sur un billet de votre blog, ne manque d’ailleurs jamais de signaler un article de qualité sur celui-ci, qui vous met en relation avec des partenaires selon vos besoins, et vous promeut avec des #FF soigneusement composés.

    Hein ? … Non j’ai pas dit que c’est moi !

  • Par Oncle Tom le : 23.11.2009 repondre au commentaire

    L’avoir dans ses followers, c’est un peu comme faire un colin-maillard sur un champ de tir, tu sais que toi aussi tu vas prendre mais tu sais pas quand

    Ah ah excellent ça :-D

    Tu peux aussi ajouter «@lefrancais : il râle, il aime ça, mais il sait pas pourquoi.»

  • [...] en bonus, un billet hilarant qui compare Twitter à “un open space en milieu très fermé“. Si vous n’y trouvez pas vos followings, vous y trouverez au moins quelques collègues [...]

  • Par MaMSK le : 28.11.2009 repondre au commentaire

    Un jour je créerais un compte twitter…

    J’y serais actif 4-5 jours…

    Et je le fermerais parce que j’y verrais pas d’interet…

    Comme facebook!

    … Ou pas…

    Ce commentaire inutile vous a été gracieusement offert par mamsk.

  • Par MortyTheReaper le : 27.12.2009 repondre au commentaire

    Il manque @JesaistoutFaire Il/Elle est spécialiste de tout et de rien. du vent entre les oreilles, égotrip et criqses narcissiques récurrents, Il/Elle change de job tous les 3ans en fonction du vent. Peut-être sous pseudo “Girouette” ou “J’aiDeLaDescente” ca dépend de la profondeur du bonnet :)))

  • Par mindaLICIOUS le : 19.02.2010 repondre au commentaire

    Aaah trop drôle! Et une catégorie pour ceux qui parlent en secret :” je te DM, un vrai scoop. Opération top secrète”

  • Par CaptainBuzz le : 06.05.2010 repondre au commentaire

    Très bon, c’est vrai que la comparaison fonctionne :)

tout pareil

Quand on s'appelle pas Time Magazine, élire l'homme de l'homme c'est casse-gueule Et le César est attribué à…

Starfucker Hey, George doubleu, c’est quoi ton Twitter ?

Même Bodhi a galéré Une invit’ ? Même pas en Wave

seconde pioche

Internet, un remède bien efficace à la productivité Logos, vertiges, trous et Hitler, la journée en 10 liens

Longue Connexion

C’est beau la vie en community T’as une voiture de fonction toi ? Non, j’ai juste Facebook

Go

LiensLiensLiens

Les murs ont la parole

 more